Qu’arriverait-il à votre étude si vous deviez subir
un désastre . Un feu, un vol, une inondation et
les pirates informatiques ne sont que quelques
exemples qui peuvent nuire sinon détruire votre
société.

Est-ce que vous êtes prêts
à une telle éventualité ?

Un plan de recouvrement de désastre est un
document qui décrit les systèmes importants dans
votre société, les sinistres potentiels, ainsi que les
mesures pour minimiser l’impact de ces sinistres sur
vos systèmes. Un plan de recouvrement de désastre
est un outil important qui devrait au minimum inclure
les systèmes suivants qui sont la base d’une étude
notariale moderne, performante, simple, intégrée,
100% sécurisée avec un minimum de papier :

• Réception des paiements des clients :
papier, électronique, transferts …






• Système téléphonique et télécopie :
réception, téléphones, cellulaires, télécopieurs, …

• Documents physiques :
livres de société, actes, et autres documents

• Infrastructure informatique :
serveurs, ordinateurs, commutateurs,
imprimantes, numériseurs, …

• Logiciel de gestion d’étude

• Logiciel comptable

• Salaires des employés et associés

• Logiciel de copie de sécurité (backup) :
logiciel et matériel

Un plan de recouvrement en cas de sinistre
vous permettra de vous préparer à un
maximum de situations probables. Il vous
permettra aussi de vous assigner du temps
afin de l’améliorer et ainsi de l’adapter en
fonction de besoins changeants.










IMPACTS D’UN SINISTRE
Au fil des années, chaque étude accumule de
l’information, du matériel et des méthodes de travail
et tout cela nous semble très simple à première vue.
Ces connaissances sont le résultat d’essais-erreurs,
de recherches et de travail constant de votre part ou
de ceux de vos collaborateurs depuis la création de votre société.
Comme plusieurs, vous croyez être invincible
et que rien ne peut vous arriver. Vous comprenez les
rouages de votre entreprise et en cas de sinistres
majeurs, vous saurez vous relever efficacement…
MYTHE !!!! MYTHE !!!! MYTHE !!!!

Si vous êtes parmi les 30% qui survivent, ne pas avoir
un plan de recouvrement en cas désastre peut s’avérer
très onéreux en perte de revenus, d’informations,
de processus...

FAIBLESSES DES PLANS
DE RECOUVREMENT

La plupart des études n’ont pas de plan.

Parmi celles qui ont un plan :
• plusieurs ne le mettent pas à jour de façon
périodique;
• plusieurs ne pensent qu’aux systèmes informatiques
au lieu de voir le portrait global de l’entreprise.
PRÉPARER LE PLAN
DE RECOUVREMENT
Pour se préparer en cas de désastre, plusieurs
questions doivent être posées :
• Avez-vous un lieu physique ?
• À ce lieu, avez-vous accès à Internet ?
• Avez-vous prévu des équipements
de remplacement pour les employés ?
• Comment allez-vous communiquer avec
vos clients ?
• Comment allez-vous communiquer avec
vos collaborateurs ?
• Avez-vous vérifié que vos sauvegardes
sont complètes ?
• Quels sont les systèmes prioritaires ?
• Qui est responsable ?
• Qui sont les contacts clés ?
Lorsque ces questions auront été préparées et qu’on
y aura répondu, on devra se les reposer régulièrement.
Est-ce que votre plan est à jour ?
QUI DOIT CRÉER LE PLAN
DE RECOUVREMENT ?
Préparer un plan de recouvrement en cas de sinistre,
comporte plusieurs étapes. Ces étapes doivent être
préparées par une personne très au courant des
processus de l’étude et une personne technique. Vous
devrez établir un inventaire des risques, des contacts
clés, du processus de communication avant, pendant
et après sinistre. Vous devrez aussi penser à des
solutions alternatives afin de diminuer les impacts
d’un sinistre sur les opérations.

OPTIONS ET RESSOURCES
DISPONIBLES
L’aide d’un consultant peut vous aider à être mieux
préparé et aussi à solidifier votre entreprise.
Transformer votre entreprise en maximisant la
numérisation et en utiliasant des solutions Web
approuvées par la Chambre.

EXEMPLE DE PLAN DE RECOUVREMENT
Cet exemple est tiré d’un plan de recouvrement plus complet. Le choix des quatre services/équipements que l’on
voit ici repose sur le fait qu’il couvre une variété de domaines (pas seulement l’équipement informatique).


À risque Édifice : 5223 Boul. Lasalle Verdun
Alternatives Préarrangements avec un autre bureau.
Location de bureau sur demande
Impact financier Évaluer selon les cas
Durée maximale d'interruption 1 jour
Responsable Noëlla Therrien
Contact clé Noëlla Therrien
Meilleure solution ? En utilisant des produits clouds, tous les collaborateurs peuvent
travailler de n’importe où (maison).


À risque Télécopie
Alternatives Rediriger vers vers un service de télécopie virtuelle
Impact financier Évaluer selon les cas
Durée maximale d'interruption 4 min
Responsable Benoit Desmarais
Contact clé Votre Fax
Meilleure solution ? Utiliser un service de télécopie virtuelle


À risque Actes
Alternatives Voûte anti-feu, protection contre l’eau. Si quand même détruit, pas de
solution simple.
Impact financier $$$$$$$
Durée maximale d'interruption Non applicable
Responsable Noëlla Therrien
Contact clé Noëlla Therrien
Meilleure solution ? Pourquoi ne pas numériser ces documents ?





Risques Copie de sauvegarde
Alternatives Avoir 2 unités de sauvegarde dans deux lieux différents avec les logiciels appropriés.
Faire des tests de restauration fréquents.
Impact financier $$$$$$$
Durée maximale d'interruption 3 jours
Responsable Benoit Desmarais
Contact clé Benoit Desmarais / 3JNA
Meilleure solution ? Utiliser un service de sauvegarde en ligne


LISTE DES CONTACTS CLÉS




Contact - fournisseur Téléphone - Courriel Remarques
Benoit Desmarais 514-657-2035 #306
benoit.desmarais @avancie.com
Responsable plan de
recouvrement en cas d’urgence
Alain Ashton 514-657-2303
alain.ashton@avancie.com
Président
Johnny Karathanos 514-885-9712
johnny@3JNA.com
Vice-président
Noëlla Therrien Cell :514-441-5265
Bureau : 514-657-2035 #201
Vice-présidente
Gilles Massicotte
Lenovo
(par l’entremise de 3JNA)
Cell : 514-475-4638
Bureau : 514-657-2035 #902
gilles@3jna.com
Directeur de comptes


                 Alain Ashton




Questions ? Consultez Gilles Massicotte au 514-657-2035 poste 902